Les Animales

La domination « naturellement juste »

Réflexion

La domination « naturellement juste »

La domination « naturellement juste »

Lors de nombreuses conversations, j’ai remarqué qu’une idée revient fréquemment : il existe une hiérarchisation entre les êtres vivants (spécisme). Entre les êtres dits rationnels (nous développerons à ce sujet dans un prochain article). Ces pensées remontent à des années en arrière (genre en -384), et probablement avant selon les cultures, mais nous, on s’arrêtera à l’antiquité. Dans sa Politique (livre I), Aristote déclare : « La conservation mutuelle des hommes demande que les uns soient naturellement faits pour commander, et les autres pour obéir. Car ceux que la pénétration de leur esprit rend capables de prévoir de loin les choses sont naturellement destinés à commander; et ceux qui, par les forces de leur corps, peuvent exécuter les ordres des premiers, sont naturellement destinés à obéir, et à être esclaves. ». (ici « hommes » = humains)

Calmez-vous (s’il vous plaît). On ne va pas lui faire son procès, c’est toujours trop facile de reprendre les idées de quelqu’un des années (des siècles !) après, avec du recul et de l’expérience, et de dire « oui c’était trop nul, c’était un con moi je sais la vérité » (même quand ce qu’on défend est juste). Et puis on est d’accord, Aristote était un génie, on lui doit énormément d’idées, de découvertes, de pensées, il était même très moderne pour son époque sur beaucoup de sujets (mais les aristotéliciens vous en parleront beaucoup mieux que moi).

Mais toujours est-il que ce mode de pensée a traversé les époques, sans prendre une ride, en s’épurant quelques peu, pour n’en garder que la substantifique (mot compte triple) moelle. Et puis on va pas tous se les farcir mais Platon (avant donc, en -400 par là, ça va je suis pas prof d’histoire, j’essaie juste d’expliquer) disait que seuls les hommes possédaient une âme, et que ceux qui avaient déconné étaient changés par la suite en femmes (SHEH !). Passons ce que disent les religions, les sectes, les groupes de rap, de musette, ton voisin, le prof de la soeur de ta cousine… On ne peut pas citer tout ceux qui disent des horreurs et des injustices. Mais on pense à vous les gars.filles.trans.nonbinary.tout le monde. (pas facile les nouvelles règles inclusives, j’avoue.)

Bon ok, et alors ça nous fait une belle jambe ? Bah oui, rappelons-nous ce joli mot : anthropocentrisme, Aristote fut le premier à en développer la théorie. Quelles en sont les idées que l’on peut en tirer ? On est au CENTRE, la perspective unique est HUMAINE. Donc :

  1. On est exceptionnel nous les humains, on a des capacités uniques qu’on ne retrouve chez aucun autre animal. On appelle ça l’exceptionalisme humain (enfin, au Quebec seulement, parce qu’en France on n’a pas inventé de mot, c’est donc une superbe traduction du terme anglophone « human exceptionalism »). Rien que ça.
  2. ALORS DONC on peut en toute légitimité utiliser ces capacités exceptionnelles pour tranquillement asservir et dominer toutes les créatures irrationnelles. Normal. OKLM. #tuvasfairequoi? On appelle cela la suprématie humaine.

Qu’est-ce qu’on peut en conclure si on utilise ce mode de pensée ? Genre un peu que si on est à la base plus fort, alors on a le droit de commander ? Parce que quand même, c’est plus pratique comme ça non ? Que la domination de l’humain sur d’autres humains (enfants, femmes, genre neutre, hommes, etc.) est logique et évidente. Et si on suit ce raisonnement, on valide toutes les formes d’oppression (patriarcat, colonialisme, etc.). Et tout cela de façon « naturellement juste ». 

Alors, bien sûr, ce texte est réducteur, et je n’écris pas une thèse sur le sujet (mais Christiane Bailey, qui est Dr. en philosophie, l’a fait, et c’est vraiment intéressant. Vous pouvez en apprendre plus ici et si vous voulez aller plus loin et que vous avez 3 heures devant vous, regardez ici), mais cela explique un peu pourquoi il n’est pas si farfelu de croiser les luttes contre les oppressions. Ou au moins de s’autoriser à y réfléchir, en dépassant les réactions initiales (« Quoi ?! Elle ose comparer les animaux et les humains ? On était d’accord sur le sujet que les humains comptent plus ok ? »)

On y reviendra, c’est en partie l’objet de ce site, mais si on balance tout d’un coup après vous allez arrêter de lire.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite
Nous vous recommandons :
Ajoutez votre commentaire

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Réflexion

Catégories

Retour d'expérience

THINX, la culotte qui va changer ta vie

Rédigé par 14 octobre 2017

Animaux

Le cri de la carotte

Rédigé par 15 septembre 2017

Animaux

Keny

Rédigé par 12 septembre 2017

Youtube

Mardi Noir

Rédigé par 1 septembre 2017

Livres

FIGHT GIRLS

Rédigé par 31 août 2017

Animales