Les Animales

La tête dans la salle

Santé

La tête dans la salle

La tête dans la salle

Step, cycling, cardio-training, ou encore conseil personnalisé sur le plateau de musculation ? Les coachs sportifs sont là pour nous soutenir dans l’effort ! Mais connaissez-vous réellement ce métier ? Coraly nous offre cette semaine son témoignage :

Salut Coraly, bienvenue dans notre salon virtuel, comment vas-tu ? 

Bonjour Les Animales, ça va bien merci et vous-même ? Merci à vous de m’accueillir dans ce salon virtuel, une première pour moi.

Peux-tu te présenter en quelques lignes ? 

Je m’appelle Coraly, j’ai 27 ans j’ai 8 années d’expérience dans le fitness et la musculation.

Tu es donc coach sportif, qu’est-ce qui t’a amené à ce projet ? 

Concrètement c’est un peu dû au hasard… à la base dans le commerce et le marketing les choses ne s’orientaient pas du tout vers le milieu sportif. Sportive de nature je me prends d’un réel engouement pour le fitness et la musculation, poussée par de nombreuses connaissances coach sportif je décide de me lancer… je passais plus de temps à la salle que chez moi !

En tant que femme, as-tu déjà été confrontée à des difficultés dans ce métier ? 

Non bien au contraire… ce sont deux hommes qui m’ont encouragé et deux autres qui m’ont aidée dans ma formation.

D’après ton constat et ton expérience, on rencontre plus d’hommes ou de femmes coach ? Et pourquoi à ton avis ? 

Je pense que c’est du kiff kiff : c’est un métier qui a beaucoup évolué en même temps que sa clientèle à mon sens. Beaucoup de femmes sont aujourd’hui soucieuses de leur bien-être et leur physique. C’est vraiment un monde bien différent des autres métiers que j’ai pu exercer, avec une mixité étonnante.

En tant que sportive on n’accepte pas pour autant mieux son corps que les non sportifs, malgré les idées reçues. Peux-tu nous raconter ton expérience ? Es-tu totalement satisfaite physiquement ? 

Le fait d’être sportif ne fait pas de nous des gens surhumains, bien au contraire… On reste des personnes avec nos imperfections et nos complexes. Je dirais même que c’est parfois plus difficile car on est constamment regardé.e.s à l’affût du moindre kilo en trop. On sert d’exemple et de modèle. Sujet à la controverse, surtout en tant que femme : il ne faut pas être trop musclée mais pas trop grasse non plus. Souvent critiquées… laissons parler les rageux lol. Mais aussi admiré.e.s : beaucoup de personnes rêvent d’avoir ton corps… En somme les goûts et les couleurs… vous savez ce qu’on dit.

Un conseil à donner à tou.te.s celleux qui hésitent à reprendre le sport après de longues années sans ? Est-ce facile ? 

Un conseil oui, même plusieurs : n’hésitez plus ! Chaque changement est un effort, au-delà de la dimension physique les bienfaits du sport sont autant plus psychologiques. Le sport m’a aidée plus d’une fois à traverser des épreuves personnelles difficiles. C’est un exutoire, une thérapie. Au début c’est surtout de se motiver qui sera compliqué, mais nous les coachs sommes là pour ça : vous motiver et entretenir votre motivation, et vous accompagner tout au long de votre aventure sportive !

 

 

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton métier ? 

L’échange, l’humain, la reconnaissance des personnes que tu aides à atteindre leurs objectifs.

Qu’est-ce qui te soule un peu trop dans le milieu du fitness ?

En somme mes collègues qui sont dans la compétition à être les meilleur.e.s, les plus beaux/belles, et qui sont prêt.e.s à vendre père et mère pour réussir. C’est bien de vouloir être la/le meilleur.e, j’encourage cette démarche mais parfois à quel prix. On est dans un milieu où la personne que tu es, l’authenticité est primordiale avant même d’être la/le meilleur.e. On est là dans l’échange le partage et l’amour, c’est un métier de passion. Un conseil à donner pour changer ça ? Pas de conseil, il faudrait changer les gens ! Donc « chacun sa route, chacun son chemin », du moment que personne ne vient m’embêter 😉

Après le coaching, que peut-on faire pour sa « retraite » ? 

Ahah, il faut cotiser et malgré ça je donne pas cher de la mienne… Travailler jusqu’à son dernier souffle… !

Peux-tu nous donner une petite astuce pour nous muscler au quotidien sans aller à la salle ? 

Je vais essayer, mais on ne se muscle pas comme ça. Il y a tellement de critères à prendre en compte… Apprenez à rentrer votre ventre constamment en voiture, au travail, partout ! Pour le faire : aspirer votre nombril et contracter votre périnée. Au-delà de ça, vous pouvez toujours faire des pompes et des abdos à la pause dej 😉

Alors, animale ou pas ? 

Animale à 10 000 pour-cent 😉

Merci à toi pour cet échange et à bientôt !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ajoutez votre commentaire

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Santé

Catégories

Retour d'expérience

THINX, la culotte qui va changer ta vie

Rédigé par 14 octobre 2017

Animaux

Le cri de la carotte

Rédigé par 15 septembre 2017

Animaux

Keny

Rédigé par 12 septembre 2017

Youtube

Mardi Noir

Rédigé par 1 septembre 2017

Livres

FIGHT GIRLS

Rédigé par 31 août 2017

Animales