Les Animales

THINX, la culotte qui va changer ta vie

Retour d'expérience

THINX, la culotte qui va changer ta vie

THINX, la culotte qui va changer ta vie

Un article écrit par Kali, nouvelle contributrice :

 » J’ai découvert THINX sur Facebook en 2015 à la recherche de protections périodiques un peu alternatives.

Le site www.shethinx.com, et oui, « elle pense », et moi aussi, qu’il n’y a peut-être pas que les tampons et les serviettes dans la vie.

À l’époque, j’avais un vrai souci : depuis quelques temps, je supportais mal les tampons qui provoquaient chez moi des irritations, entre bartholinite et mycoses… bref, rien de très glamour; et ma gynécologue y perdait son latin car mes démangeaisons, bien que réelles, étaient causées par des dérèglements de la flore vaginale contre lesquels on ne pouvait pas grand chose. Quant aux serviettes… nan mais franchement, qui aime mettre des couches, aussi discrètes soient-elles ?

J’étais donc moyennement tentée par la cup, car il s’agit là aussi d’une protection qu’on doit mettre à l’intérieur du vagin et qui, bien qu’elle soit plus respectueuse que les tampons, affecte l’équilibre de la flore.

A force de surfer sur internet, et parce que les publicités sont toujours liés à votre historique de recherche, on (le système de sponsorisation de Facebook donc) m’ a suggéré de m’intéresser à THINX.

Sur le papier (ou plutôt sur l’écran), le système était très séduisant : il s’agissait d’une banale culotte noire ou écrue, qui malgré sa finesse, était suffisamment absorbante pour ne pas avoir besoin d’autre protection pendant les règles. Présenté comme ça, c’était le saint Graal.

Ma curiosité était donc piquée au vif, d’autant qu’ayant vécu la naissance de la serviette hygiénique à la sphaigne et celle d’Always plus fine que jamais, j’avais vu qu’on pouvait déjà diminuer du quart l’épaisseur des protections. Mais où donc pouvait-on arrêter le progrès ?

Le principe expliqué sur le site web (en anglais seulement) est simple : dans la culotte se cachent plusieurs épaisseurs, de tissus high tech pour l’absorption et même une couche d’argent (comme dans les pansements antibactériens) pour éviter les infectionset donc ainsi les odeurs peu sexy.

Revenons en 2015 : j’ai donc commandé quelques culottes pour essayer dans les trois tailles correspondant aux trois flux différents : le string pour les jours avec de faible perte, les tangas pour les jours classiques, les « culottes de grand-mère » pour les jours de perte abondante.

Première bonne surprise, le colis arrive vite, la matière est synthétique mais confortable, les culottes chaires sont doublées en noir à l’intérieur et surtout, elles sont toutes encore plus fines que ce que j’avais pensé !

Alors le bilan ?

J’ai très peu utilisé les strings, qui sont vraiment petits, de peur d’avoir des fuites, mais maintenant que je suis sous stérilet Mirena et que j’ai très peu de pertes, je ne m’en sers plus.

Je ne suis pas fan de celles de taille moyenne qui ne font pas forcément la journée, par contre, je suis une inconditionnelle des grandes qui sont vraiment efficaces 12 heures d’affilée. J’ai toujours un petit sac plastique avec une culotte de rechange au cas où, mais je n’ai encore jamais eu à m’en servir.

Il y a tout de même quelques précautions à prendre. Il faut pouvoir aller régulièrement aux toilettes (mais pas plus qu’avec un tampon), car une partie des flux menstruels reste « coincée » à l’intérieur du vagin et s’évacue à ce moment-là. On dit que quand on ne porte pas de protection, on resserre instinctivement (voir flux instinctif) tout ce qui est contenu à l’intérieur pour le retenir et que donc, les pertes extérieures sont moins abondantes. Cela me semble vrai, ce qui veut donc dire qu’il faut « relâcher » régulièrement pour éviter un flux soudainement trop important.

L’entretien est super facile : je les lave le soir à l’eau froide et au savon, je les essore dans une serviette et les laisse sécher à l’air libre ; elles sont déjà sèches le lendemain soir pour resservir (et ça marche très bien la nuit !) À la fin des règles, je les passe toutes en machine (ne pas utiliser d’adoucissant, ne pas les passer au séchoir).

Cela fait plusieurs années que je les ai et elles sont toujours aussi efficaces. J’en racheté deux autres pour pouvoir tourner plus facilement.

Depuis le temps, le site et la boutique se sont enrichis : plus de modèles, dont certains en coton organique, une newsletter et un blog sur toutes les questions liées aux règles, à l’intimité féminine — mais pas seulement. Thinx a un parti pris résolument féministe qui me convient bien.

Quelques petits bémols (qui ne m’ont personnellement jamais dérangée) : en cas de règles vraiment très abondantes, il faut pouvoir prévoir de pouvoir passer aux toilettes toutes les 5-6h (quoique je n’ai jamais eu de problème la nuit).

Il faut aussi accepter de faire sa petite lessive le soir.

Le site est entièrement en anglais; et les frais de fort peuvent être importants, donc la note totale n’est pas donnée. Mon conseil : passez commande avec une copine !

Mais pour moi, ces quelques contraintes ne sont rien par rapport à la liberté gagnée en utilisant ces culottes. Pas pas de mouvement entravé, pas de démangeaisons, une meilleure connaissance de mon corps, c’est tellement pratique et confortable que ça m’est arrivé d’oublier que j’avais mes règles !

Bref, c’est un investissement, mais c’est un des plus rentables que j’ai fait ces dernières années. J’ai déjà convaincu plusieurs copines qui maintenant ne jurent plus que par Thinx elles aussi. Bref, si le slogan n’était pas déjà pris, je dirai que l’essayer, c’est l‘adopter.

Je terminerai par la phrase de ma grand-mère (née en 1922, je vous laisse faire le calcul). Elle a fait des yeux ronds en voyant et en touchant les fameuses culottes :

« Quand je repense aux couches qu’on nous faisait porter quand j’étais jeune, et quand je vois ce qui existe maintenant, je me dis que c’est bien que le progrès technologique profite aussi à la condition féminine. »

Kali« 

 

Bah moi, j’ai bien envie d’essayer, on passe commande ? (Cheyenne Intrépide)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite
Ajoutez votre commentaire

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Retour d'expérience

  • Livres

    FIGHT GIRLS

    Rédigé par

    Cet été, j’ai lu différents livres, dont Fight Girls de Marie-Alix Thomelin . C’est l’heure du...

  • Retour d'expérience

    Cup ou pas Cap ?

    Rédigé par

    Il y a presque 3 ans, j’ai arrêté d’utiliser des tampons. Après des années et des...

Catégories

Retour d'expérience

THINX, la culotte qui va changer ta vie

Rédigé par 14 octobre 2017

Animaux

Le cri de la carotte

Rédigé par 15 septembre 2017

Animaux

Keny

Rédigé par 12 septembre 2017

Youtube

Mardi Noir

Rédigé par 1 septembre 2017

Livres

FIGHT GIRLS

Rédigé par 31 août 2017

Animales